Bienvenue sur mon blog dédié aux oiseaux

Description

Un Diamant de Gould mâle conforme aux standards doit approcher les 15 cm, la femelle quant à elle dépasse légèrement 13 cm.
     Le dimorphisme sexuel est assez prononcé. La femelle est plus petite et plus ronde que le mâle. la différence de taille relève surtout de la longueur du filet de queue. Aussi, les couleurs des femelles sont beaucoup moins vives que celles du mâle. Enfin, une femelle de type sauvage, en condition de reproduction, a le bec qui devient tout noir, quelle que soit la couleur de son masque.
     Les caractéristiques du diamant de gould type sauvage sont les suivantes:

Le front, le crâne et les joues sont soit rouge, soit noir, soit jaune.

Un liseré noir délimite le masque sur le nuque et les côtés de la tête.

Un bandeau bleu turquoise borde ce liseré, s’élargissant vers la nuque où il se fond progressivement avec la couleur du dos pour devenir vert jaunâtre.

La poitrine est de couleur bleu violet.

Le ventre et les flancs sont jaune vif.

Le dos est vert.

Les ailes sont vertes devenant plus foncées sur leur bord.

la queue est noire.

les yeux sont bruns foncé.

Le bec est corne rosée avec la pointe et les tranchants rougeâtre chez la variété tête rouge, corne blanchâtre avec la pointe et les tranchants rougeâtres chez les têtes noir, corne jaunâtre avec la pointe et les tranchants jaunâtres chez les têtes jaunes.

 

Fiche biologique

  1. Longévité: 6 à 8 ans

  2. Taille: 15 cm chez le mâle, 13 cm chez la femelle

  3. poids: 18 à 19,5 grammes

  4. Régime alimentaire: principalement granivore

  5. Maturité sexuelle: quelques mois pour le mâle, un an pour la femelle

  6. Ponte: 5 à 8 oeufs

  7. Oeuf: blanc

  8. Incubation: de 14 à 17 jours

  9. Envole des jeunes: 21 jours

  10. Sevrage des jeunes: 45 jours

7 novembre, 2009 à 10:28 | Commentaires (0) | Permalien


Moineaux du japon brun noir niché octobre/novembre 2009

p1040210.jpg voila, mon couple de moineau est en reproduction depuis le 15 octobre,

Pontes:

  • jeundi 15 octobre
  • samedi17 octobre
  • dimanche 18 octobre
  • lundi 19 octobre
  • mardi 20 octobre
  • mercredi 21 octobre
  • jeudi 22 octobre
  • vendredi 23 octobre

Naissances:

  • lundi 2 novembre
  • mardi 3 novembre
  • jeudi 5 novembre
  • 2 le vendredi 6 novembre

Il reste donc trois oeufs dont un qui était cassé et deux blancs

p1040280.jpg p1040377.jpg p10404011.jpg p1040405.jpg

10 eme jour: p1040459.jpg

14 eme jour: p1040535.jpg

6 novembre, 2009 à 17:20 | Commentaires (0) | Permalien


Nourriture Pour Diamant de Gould

En période de repos, la composition suivante assure aux oiseuax une alimentation riche tout en limitant les risques gastriques:

  • 50% d’alpiste
  • 20% de millet jaune
  • 25% de millade de Bordeaux
  • 5% de millet du japon

Ce dernier mélange sera aussi offert en période d’élevage aux parents adoptifs. Si l’on pratique l’élevage par parents naturels, un autre mélange semble plus performant pour les diamants de Gould:

  • 40% d’alpiste
  • 15% de millet jaune
  • 15% de millade de Bordeaux
  • 10% de millet japonnais
  • 10% de millet roux
  • 10% de millade rouge

Source: « Le diamant de Gould Monographie » Jean-Yves HERVE

5 novembre, 2009 à 12:21 | Commentaires (0) | Permalien


Présentation

Mon couple de Diamant de Gould

Le diamant de Gould est un petit oiseaux exotique, principalement granivore qui mesure environ quatorze centimètres. Il appartient à l’ordre des passériformes qui regroupe une grande partie des oiseaux connus actuellement. La famille à laquelle appartient le Diamant de Gould est celle des estrildidés, à savoir des oiseaux de petite taille à moyenne munis d’un bec court et conique tout à fait adapté à leur régime alimentaire principallemnt composé de graines. Le gould est sans doute le plus bel oiseau, parmis tant d’autre,  représentant  le continant Australien. Véritable palette de couleurs, toutes aussi bien délimitées les unes que les autres, le diamant de Gould déclanche un grand plaisire pour ceux qui le ragardent.

5 novembre, 2009 à 11:25 | Commentaires (0) | Permalien


Le Moineau du Japon

p1040193.jpg

N.L: Lonchura (striata) Domestica

Fam: Estrilidés

Tous les oiseaux que l’on trouve sont issus d’élevage puisque cette espèce n’existe pas dans la nature.

Description: De coloration variable, il va du brun foncé plus ou moins semé de zones gris-brun avec du blanc sur la tête, le dos et le ventre, à une forme très claire où le blanc et le café au lait domine. Même la couleur de son bec peut varier. En dehors de la période de reproduction, il est impossible de distainguer le mâl de la femelle. Longueur: 10à 13cm

Hébergement: Le moineau du japon se sent à son aise en cage, on peut donc bien le garder en couple dans une cgae spacieuse de forme parallélépipédique (éviter les formes fantaisistes qui ne présentent aucuns avantage pour le oiseaux et qui sont souvent difficiles à nettoyer). L’oiseau se plaira aussi dans une volière plantée, semée d’herbes et de graminées, en compagnie d’autres espèces. Il est très sociable et paisible, mais il faut veiller à ce qu’un oiseau agresif ne vienne pas le troubler, car il tente alors de s’enfuir à tire d’aile et risque de se blesser contrele grillage.

Soins quotidiens: Robuste et habitué à la vie en cage, le moineau du japon ne demande pas de soins particuliers, et son régie alimentaire est principalement granivore. On lui donnera diverses sortes de millet, dont du millet en épis, un peu d’alpiste et, de temps en temps, de la biscotte, du mélange à l’oeuf, des fruits et de la verdure. On veillera à renouveler très souvent l’eau du bain car il se baigne beaucoup, et on lui fournira une eau de boisson fraiche.

Reproduction: L’obtenir est une jeu d’enfant, à condistion que l’on dispose d’un vrai couple! La distinction des sexes étant difficile, on aura intérêt à placer plusieurs moineaux du japon ensemble, de facon à avoir des mal et des femelles. De même, on installera plusieurs nichoirs pour éviter à la petite troupe de s’installer, la nuit venue, au grand complet dans un seul dortoir. On n’autorisera que trois niché par an, et on ne laissera pas les jeunes nidifier avant l’âge de 8 mois. 2viter de déranger les oiseaux installés sur leur nid, même s’ils tolèrent quelques visites de contrôle et, e, volière commune, fournir une grande quantité de matériaux de construction; ainsi, le nid ne risquera pas d’être dévalisé par un oiseau plus agressif. La ponte compte de 5 à 8 oeufs, couvés et élevés par les deux parents. les petits quittent le nid généralemnt à l’âge de 3 semaines.

Source : Découverte et Nature/oiseaux de cage et de volière

5 novembre, 2009 à 10:01 | Commentaires (0) | Permalien